Dim09222019

mise a jour :Lun, 11 Fév 2019 3pm

Back Vous êtes ici : Accueil Les actes des mois Chawal al-Mukarram La Prière de l`Aid

La Prière de l`Aid

Image

La prière de l’Aïd est composée de deux Roukaa

Première Roukaa :

Nous lisons le chapitre Al-Fatiha (le commencement (1)) suivi du chapitre Al-Aala (Le Très- HautH(87)). Une fois la lecture terminée nous prononçons cinq fois Takbir (Allah Akbar) à l’exemple de takbir al-ihram. Chaque takbir est suivi par cette invocation (kounout) :

بِسْمِ اللهِ الرَّحمْنِ الرَّحيم

Bismillàhir Rahmànir Rahîm,

Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

اَللّهُمَّ اَهْلَ الْكِبْرِياَّءِ وَالْعَظَمَةِ

Allàhoumma ahlal kibriyà’é wal'azamate

Ô Digne d’Orgueil et de Grandeur

وَاَهْلَ الْجُودِ وَالْجَبَرُوتِ

wa ahlal joudé wal jabaroute

Ô Digne de Générosité et de Puissance

وَاَهْلَ الْعَفْوِ وَالرَّحْمَةِ

wa ahlal ‘afwé warrahmah

Ô Digne de Grâce et de Clémence

وَاَهْلَ التَّقْوى وَالْمَغْفِرَةِ

wa ahlattaqwa wal maghférah

Ô Digne de Piété et de Pardon

اَسْئَلُكَ بِحَقِّ هذَا الْيَومِ

ass-aloka béhaqqé hàzal yaoum

Je Te demande, par le droit de ce jour

الَّذى جَعَلْتَهُ لِلْمُسْلِمينَ عيداً

allazi ja'altahou lil mouslimîna 'éida

que Tu as rendu pour les musulmans un jour de fête

وَلِمُحَمَّدٍ صَلَّى اللّهُ عَلَيْهِ وَ الِهِ ذُخْراً [وَشَرَفاً] وَمَزِيْداً

walé Mohammadine sallallàho ‘alayihé wa àléhi zoukran wa sharafan wa mazîda,

et pour le Prophète (Que la Paix soit sur lui et sur sa Noble famille) une source de provision, d’honneur et d’accroissement,

اَنْ تُصَلِّىَ عَلى مُحَمَّدٍ وَ الِ مُحَمَّدٍ

an-tosallé ya'alà Mohammad wa àlé Mohammad,

que Tu pries sur Mohamad et sur la famille de Mohamad

وَاَنْ تُدْخِلَنى فى كُلِّ خَيْرٍ اَدْخَلْتَ فيهِ مُحَمَّداً وَ الَ مُحَمَّدٍ

wa an-toud khélani fi koullé khairine adkhalta fihé Mohammadane wa àla Mohammad,

et que Tu me laisses accéder à tout Bien auquel ont accédé Mohamad et la famille de Mohamad

وَاَنْ تُخْرِجَنى مِنْ كُلِّ سُوَّءٍ اَخْرَجْتَ مِنْهُ مُحَمَّداً وَ الَ مُحَمَّدٍ

wa an-toukhréjani mine koullé sou’îne akhradjta mine-hou Mohammadane wa àla Mohammad,

et que Tu m’épargnes tout malheur duquel Tu as épargné Mohamad et la famille de Mohamad

صَلَواتُكَ عَلَيْهِ وَعَلَيْهِمْ

salawàtoka ‘alayhé wa ‘alayihim

Que la Paix soit sur eux

اَللّهُمَّ اِنّى اَسْئَلُكَ خَيْرَ ما سَئَلَكَ مِنْهُ عِبادُكَ الصّالِحُونَ وَاَعُوذُ بِكَ مِمَّا اسْتَعاذَ مِنْهُ عِبادُكَ الْصّالِحُونَ

Allàhoumma inni ass-aloka khaira mà-assàlaka béhi ‘ibàdokas-saléhoun wa a'ouzo béka mimmasta-àza minho 'ibàdokal moukhléssoune

Ô mon Dieu je Te demande le meilleur de ce qu’ils T’ont demandé Tes serviteurs vertueux et secours contre tout ce que Tes serviteurs vertueux ont demandé secours.

 

Après le cinquième Kounout nous disons Allah Akbar (Takbir) puis nous faisons le Roukouh suivi de deux prosternations (soujoud)

Deuxième Roukaa :

Identique à la première Roukaa sauf :

Dans la lecture : Nous lisons après Al-Fatiha (le commencement (1)) le chapitre Achchams (Le Soleil (91))..
Au lieu de faire Cinq Takbir et Kounout, nous ne faisons que Quatre
Le dernier soujoud (prosternation) se termine par Tachahoud et Taslim

Il est très recommandé de lire, après la prière, les exaltations (Tasbihat) de Fatima Al Zahra (P)

34 fois Allah Akbar (Dieu est Grand)

33 fois Alhamdoulillah (Dieu soit Loué)

33 fois Soubhanallah (Louange à Dieu).

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir