Dim01162022

mise a jour :Lun, 05 Juil 2021 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Articles la Conception du Gouvernement Islamique La conception du gouvernement Islamique dans nahj al balaghah

La conception du gouvernement Islamique dans nahj al balaghah

La conception du gouvernement

Islamique dans nahj al balaghah



Cheik Al-Durri al-Najaf ABADI

L’une des périodes les plus sensibles de la vie de l’Imam Ali(a.s) est celle de son court califat, qui dura à peine cinq ans.

Du fait des incertitudes et des troubles, elle fut cependant riche et permit à l’Imam de s’exprimer à propos de la direction et du pouvoir politique,  de la prise de décisions, des positions adoptées  envers l’ami ou l’ennemi, et la manière de faire face aux courants omeyyades déviés et futiles.

La véritable confrontation et l’adoption d’une position précise concernant les complexes situations sociales d’aujourdhui ne peuvent être dirigées sans la connaissance des fondements de politique islamique. Parce que notre monde actuel gémit sous l’oppression et l’injustice, qu’il est plongé dans les abimes du matérialisme, il a soif de valeurs islamiques élévées.  Il nous semble donc utile d’exposer ces valeurs en les plaçant dans leur cadre approprié, ce qui constitue une ouverture d’espoir pour l’humanité et lui offre une nouvelle thèse qui dévoile le ceux du matérialisme. Nous exposons plusieurs passages de Nahj al-Balaghah pour monter la nécessité de prendre soin du système de gouvernement, et pour également connaître les principes de la politique islamique telle qu’elle fut menée par l’Imam Ali b. Abi Talib(a.s) :

« Il y a dans le pouvoir d’Allah une immunité pour vous. Apportez-lui votre obeissance, elle ne vous sera pas reprochée ni rejetée. Par Allah, faites-le sinon Allah vous otera le pouvoir de l’Islam, puis Il ne vous le transmettra plus ju’à le donner à d’autres que « vous ».

Il fut déclaration lors de sa sortie pour la bataille du Chameau, suite à la sédition de ceux qui ont violé le pacte «  et leurs troubles contre le gouvernement légal. Il y indique les points suivants :

a-
Le gouvernement islamique est le pouvoir de l’Islam et d’Allah, ce n’est pas un gouvernment de l’individu, du groupe, du parti ou de la classe. L’éxécution des jugements divins et des lois islamiques se réalise par le biais de  la direction de l’Imam.

b- La permanance du gouvernement islamique nécessite son acceptation par les gens qui doivent le soutenir. Leurs rôle est vital dans ce domaine et ils ne doivent pas en être avares.

c- Le gouvernement islamique n’est pas celui de l’épée, du sabre, de la poigne de fer ou du feu, ni un gouvernement policier : l’essentiel est qu’il soit accepté par les gens, qui lui pretent assitance et obeissance en toute bonne volonté et toute aspiration, car il s’adresse d’abord aux cœurs. Ni la peur, ni la force ou la puissance ne peuvent y avoir de place.

d- La continuté d’un tel gouvernement dépend de la nation libre et de ses aspirations, ce qui contribue au maintien d’un système social heureux et sain, mais lorsque le peuple n’est plus en  harmonie la dierction, celle-ci tombe entre les mains de gens incapables, entrainant l’également et la déviation.

Il fut demandé à l’Imam Ali(a.s) : Laquelle est meilleure, la justice ou la générosité ? Il répond :

« La justice situe les choses à leur place, la générosité les sort de leur direction, la justice est un règlement général, la générosité un fait particulier, la justice est plus noble, elle est meilleure ».

Cette comparaison entre la justice et la générosité, l’attention de l’Imam pour toutes les dimensions de la justice globale, son intérêt pour la valeur de la justice sociale, indiquent la vision globale et  pénétrante de l’Imam Ali(a.s) relative au gouvernement islamique et à ses implications populaires, ; la justice est une politique générale qui englobe l’ensemble de la population, alors que la générosité est un acte particulier qui ne sert qu’un individu ou un groupe déterminé. Le système de la direction doit, par conséquent, se baser sur la justice.

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires