Dim01162022

mise a jour :Lun, 05 Juil 2021 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Articles la Conception du Gouvernement Islamique Iv- Les Buts Du Gouvernement Islamique

Iv- Les Buts Du Gouvernement Islamique

Iv- Les Buts Du Gouvernement Islamique



En étudiant la vie active et les paroles du commandant des croyants Ali (a.s), nous dégageons une grande différence dans les principes et l’esprit des buts poursuivis d’une part par le gouvernement islamique et d’autre part par les gouvernements basés sur des conceptions et des orientations matérialistes.

Ces derniers cherchent à atteindre des buts matériels à travers leur système politique, alors que les dirigeants divins poursuivent d’autres valeurs. Il (a.s) dit à ce propos :

« ش Allah, Tu sais que ce qui émana de nous ne fut pas une rivalité pour un pouvoir ni une requête des choses vaines de ce monde, il s’agissait de faire réapparaître les signes de Ta religion et déclarer la réforme dans Ton royaume. Tes serviteurs opprimés seront rassurés et Ta Loi sera appliquée ».

Il nous apparaît donc que l’établissement de la justice et du droit soient les buts du gouvernement islamique. Mais l’Imam Ali (a.s) énonce d’autres buts : raviver la religion, réformer le pays, assurer la sécurité des opprimés, fixer les limites et les lois. Il considère que le vrai en Islam constitue le fondement et l’axe, il s’agit du but le plus important du gouvernement islamique. Il dit :

« L’humilié est pour moi puissant jusqu’à ce que je lui rendre justice, le puissant est pour moi faible jusqu’à ce que je lui retire sa puissance ».
Le vrai et le faux sont les mesures de la noblesse et de l’humiliation. Nulle place n’est accordée aux valeurs matérielles, ni à leurs manifestations extérieures. Le but du gouvernement islamique est d’instaurer le vrai et protéger les droits des membres de la société. Nous voyons aujourd’hui avec regret que ce sont la force et la puissance qui fondent les droits. Le fort est puissant, il a le vrai de son coté, alors que celui qui est faible se retrouve humilié, vivant dans le faux.

Nous pouvons donc affirmer que la justice sociale est l’un des buts les plus élevés du gouvernement islamique. Le Coran l’expose comme étant le but le plus important des prophètes et messagers :

« Nous avons envoyé nos messagers porteurs de preuves. [Par leur intermédiaire], Nous avons révélé l’Ecriture ; Nous avons fait descendre la balance pour que les hommes observent l’équité… » (Coran : 57, 25).

Le vrai et la justice dans la culture islamique, et notamment dans Nahj al-Balaghah, précèdent les autres valeurs, à tel point qu’il fut dit à propos du commandant des croyants (a.s) qu’il fut tué dans son mihrab à cause de la rigueur de sa justice. D’autres buts viennent ensuite : assurer la sécurité des gens, la stabilité du régime, la défense des droits des gens et notamment des plus faibles et des mineurs, la défense de l’indépendance du pays et des sujets face o la pénétration culturelle, économique, politique et militaire des ennemis. Dans sa lettre à Malek al-Ashtar, il (a.s) insiste sur la ligne stratégique du régime islamique et les moyens à utiliser :

« La collecte de ses impôts, le combat contre son ennemi, la réforme de sa population et le peuplement de ses provinces ».

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires