Jeu12142017

mise a jour :Mar, 12 Déc 2017 4pm

Back Vous êtes ici : Accueil Les Infaillibles Imam Hussein (AS) Muharram et Karbala La Route Prise par Imàm Houssein (as) de Makkàh à Karbalà

La Route Prise par Imàm Houssein (as) de Makkàh à Karbalà

La carte nous montre le parcours que Imàm Houssein a pris quand il a quitté Makkà pour se diriger vers l'Iraq. C'était le 8 Zilhajj 60 Hijri (10/9/680). Il y avait avec lui environs 50 personnes incluant femmes, enfants et amis.


Son oncle Ibné Abbas et son frère Mohammad-é-Hanafiya n'étaient pas avec lui. Ils sont arrivé pour un dernier adieu et prévenir Imàm Houssein des dangers futures.

Image

Mohammad-é-Hanafiyà lui dit que les mecquois et autres pèlerins se demandaient pourquoi il quittait juste un jour avant le Hajj. Imam Houssein laissa une lettre à son frère qui explique ses positions clairement. La lettre est comme suit:

"Je ne suis pas parti de gaieté de cœur, ni pour déjouer l'oppression. Je voudrais ramener la communauté au chemin de "Amr-bil_Ma'rouf et Nahyi 'anil mounkar" (encourager le bien et interdire le mal). Je voudrais la ramener sur le chemin de mon Grand-père et de mon Père Ali ibné Abi Talib".

Après avoir quitté Makkah, il y a 14 endroits mentionés dans les livres historiques où Imàm Houssein a fait soit un arrêt, soit rencontré des gens, soit délivré un sermon.

1- Saffah : Ici, Imàm a rencontré Farazzdaq le à qui Imàm a demandé la situation de Kouffa. Il dit: "Le cœur des gens sont avec vous, mais leurs épées sont contre vous". Imàm a répondu: "Allàh fait ce qu'Il souhaite. Je le laisse à celui qui propose la juste cause

2- Dhat-el-Irq : Ici le cousin d'Imàm Abdoullah Ibné Ja'ffar a apporté ses deux fils Auwn et Mohammad à leur mère Zaynab (as), pour aider Imàm. Il a essayé de persuader Imàm à retourner à Madina, mais Imàm lui a répondu :"Ma destinée est entre les mains d'Allàh"

3- Batn-er-Roumma: Imàm a envoyé une lettre à Kouffa avec Qais bin Massir, et rencontra Abdoullah bin Mouti qui revenait d'Iraq. Quand il entendit l'intention d'Imàm, il a essayé de l'arrêter. Il dit que les habitants de Kouffà ne sont pas sincères et indignes de confiance. Mais Imàm a continué son voyage.

4- Zouroud : Imàm rencontra Zohair ibné Qain. Zohair n'était pas parmi les partisans de Ahloul Bayt. Mais quand Imàm lui dit les buts de sont voyage, Zohaire donna tous ce qu'il possédait à sa femme, lui dit de rentrer à la maison et déclara qu'il souhaitait devenir martyre avec Imam.

5- Zabala: Imàm a appris de deux voyageurs venant de Kouffà l'assassinat de Hazrat Mouslim ibné Akil. Imàm dit :"Inna Lillàhi wa inna ilayhi ràji'oun, indallàh nahtasib anfoussana" (Nous sommes pour Allàh et nous retournerons à Lui qui compte sûrement nos sacrifices" Les voyageurs Asadi ont essayé de dissuader Imàm de continuer le voyage, mais il persista.

Imàm dit la nouvelle de la mort de Mouslim ibné Akil et de Hani ibné Ourwà à ses compagnons et que les gens de Kouffà n'étaient pas préparés à les aider. Imàm dit: "ceux qui veulent me quitter peuvent le faire maintenant". Des groupes de gens de divers tributs qui avaient suivi Imàm dans le but de collecter le butin de guerre ont réalisé leurs faux espoirs et ont regagné leur maison. Seuls sont resté une cinquante d'irréductibles.

6- Batn-é-Aqiq: Imàm a rencontré un homme du tribut de Akrama qui lui dit que Kouffà n'était vraiment pas une ville amie et qu'elle était encerclée par l'armée de Yazid. Personne n'entre ni ne sort de la ville. Cependant Imàm continua...

7- Sorat: Imàm est resté la nuit ici et le lendemain matin dit à ses compagnons de prendre autant d'eau que possible.

8- Sharaf: Quand Imàm passait par cet endroit, un de ses compagnons a crié qu'il voyait s'approcher une armée. Imàm a demandé à ce que tout le monde se dirige vers une place sûre. On se plaça de manière à avoir une montagne à l'arrière.

9- Zouhasm: C'est là que Imàm a rencontré l'armée de Hour comprenant 1000 hommes. Comme ils étaient assoiffés, Imàm a ordonné à ses compagnons de leur donner à boire. Même les animaux ont été servi. La prière de Zohr a été conduit par Imàm et tout le monde l'a suivi y compris les soldats de Hour. Imàm a dit à Hour concernant de nombreux lettres reçues de Kouffà.

Il dit: "Ô gens de Kouffà, vous m'avez envoyé vos délégations et m'ont écrit que vous n'aviez pas d'Imàm et que je pourrais vous unir et vous conduire sur le chemin d'Allàh. Vous m'avez écrit que nous "Ahl al Bayt" sommes plus qualifiés à gouverner vos affaires que ceux qui revendiquent les choses sans droit et qui agissent injustement et de manière erronée. Mais si vous avez changé votre avis, êtes devenus ignorants de nos Droits et avez oublié vos promesses, je retournerai. Mais il a été empêché et contraint par l'armée de Hour qui l'escortait près de Kouffà.

10- Baiza: Imàm a atteint Baiza le lendemain et a délivré l'un de ses plus célèbres sermons. "Ô les gens, le Prophète a dit que si un homme voit un dirigeant tyrannique transgresser Allàh et le Prophète et oppresser les gens et s'il ne fait rien par la parole ni par les actes pour changer la situation, alors il sera juste qu'Allàh le place là où l'ingrat se trouve.

Ne voyez vous pas combien la situation (shariatique) a dégradé. Ne voyez vous pas que la vérité n'est plus suivie et le mensonge n'a plus de limite. Quant à moi, je considère la mort comme une voie d'atteindre le martyr et la vie parmi les transgresseur comme une agonie et une tristesse".

11- Ouzayboul Hajanat: Ici Imàm a campé loin de l'armée de Hour et rencontra Trimmah bin Adi. Après avoir appris que les "Kouffi" l'ont trahi , il était clair qu'il n'avait aucun espoir de soutient ni survie à Kouffà. Cependant, il a refusé l'offre d'assistance car aucun succès n'y est inclus. Trimmah a plaidé pour l'acceptation de 20000 hommes entraînés de sa tribu pour l'aider s'il le veut à pénétrer dans Kouffa ou pour se retirer dans les montagnes ou pour sa sécurité. Imàm a répondu à Ibn Adi :"Qu'Allàh bénisse vous et votre tribu. Je ne peux retirer ma parole. Les choses ont leur destinée".

Il est claire d'après cette réponse qu'il était parfaitement conscient des dangers qu'il allait affronter et qu'il avait une certaine stratégie et un plan en tête pour apporter une révolution dans la conscience de la Oummah (communauté musulmane) . Il n'a ni essayé de mobiliser un soutien militaire qu'il aurait pu facilement faire à Makka , ni essayé d'exploiter une force physique quelconque qu'il avait en sa possession.

12- Qasr-e-Bani Makatil: Là on voit que Kouffà n'était évidemment pas sa destination. Comme l'armée de Hour ne le lâchait pas, il a longé Kouffà et a pris une autre route. Alors qu'il se reposait l'après-midi, il dit :"Inna Lillàh". Son fils Ali Akber âgé de 18 ans s'approcha et s'enquit. Imàm dit que dans son sommeil, il a entendu quelqu'un dire que ces gens vont vers leurs morts. Ali Akber a demandé : Ne sommes nous pas sur le droit chemin ?" La mort n'était rien pour eux. Une mort de ce genre se transforme en la gloire du martyr.

13- Nainawa: A cet endroit, un homme d'Ibné Zyàd a apporté un message à Hour de ne pas lâcher Imàm. La petite caravane est passé par Gaziriya vers une place appelé Karbala. Imàm a demandé le nom de cet endroit, quelqu'un dit KARBALA. Imàm dit :" oui, c'est l'endroit de Karbin-wa-bala (endroit de peine et de torture). Arrêtons nous ici, car nous sommes arrivés à notre destination. C'est l'endroit de notre martyre, c'est Karbala.

14- Karbala: Sur ordre d'Imàm, les tentes y furent installé près d'un petit cours d'eau originaire du fleuve Euphrate (Fouràt) quelques miles plus loin. C'était le 2 Moharram 61 Hijri (3 Oct 680 Ap JC)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir