Sam06062020

mise a jour :Mar, 05 Mai 2020 7pm

Envoyer la carte postale

Hazrat Shâh Abdol’azim (p)

La Ville de Rey et le Sanctuaire de Shâh Abdol’azim

La Ville de Rey et le Sanctuaire de Shâh Abdol’azim

La ville de Rey, parfois surnommée "Ancêtre de la Perse antique", compte aujourd’hui parmi les villes religieuses du pays visitées par de nombreux shi...

Lire La Suite

Loading...

Hamza ibn Abd al-Muttalib (p)

Hamza ibn Abd al-Muttalib

Hamza ibn Abd al-Muttalib

Hamza Ibn Abd-il-Mouttaleb' était l'oncle de Mohammed /Mahomet. Ils ont été élevés ensembles car ils avaient presque le même âge. Il était bien connu ...

Lire La Suite

Loading...

Le Mois de Chawal

La Bataille d`Ohod

La Bataille d`Ohod et d`Autres Evenements Importants

La Bataille d`Ohod et d`Autres Evenements Importants

La Bataille d`Ohod et d`Autres Evénements Importants se Terminant avec la Troisième Année de l`Emigration

Les Juifs

Les Juifs de Médine, vivant dans des...

Lire La Suite

Loading...

Baqea

Le Cimetière de Baghi

Le Cimetière de Baghi

Le cimetière de Baghi est un cimetière historique et le lieu de sépulture de quatre Imams du Chiisme, l'Imam Hassan, L'Imam Sajad...

Lire La Suite

Loading...

Le Saint Coran

Histoire du Saint Coran

Histoire du Saint Coran

Dans le Coran, la vie du Saint Prophète, l’histoire des Arabes et les événements qui ont eu lieu pendant la période de révélation du Coran n’ont pas é...

Lire La Suite

Loading...
Back Vous êtes ici : Accueil Bibliothèque-Chiisme Conférence des savants de Bagdad Quelques vérités sur Othman ibn ‘Affane

Quelques vérités sur Othman ibn ‘Affane

Un silence térrible régna au sein de l’assemblée, dès lors où le roi fut mis en colère et exacerbé par les paroles d'al-Abbassi. Ce dernier ainsi que l’ensemble des savants sunnites baissèrent les yeux…Le vizir aussi s’est tu...Et al-Alaoui demeura, la tête haute, à scruter le visage du roi, pour voir le résultat.
 
Al-Abbassi passa des moments pénibles durant lesquels il eut souhaité que la terre se fende sous ses pieds pour l’engloutir, ou que vienne à lui l'Ange de la Mort happer son âme sur le champ, et ce, tellement il avait honte et se trouvait mal dans cette posture embarrassante où sont apparues la fausseté de ses croyances et sa faiblesse devant le roi, son vizir et l’ensemble des savants et des personnalités…Mais que doit-il faire? Le roi l’a fait venir pour poser des questions et apporter des réponses, et afin de distinguer le vrai du faux; et c’est pourquoi, il rassembla ses forces, leva la tête et dit:

Comment peux-tu, cher al-Alaoui, déclarer que Othman n'était pas un croyant dans son cœur, alors que le Messager de Dieu (a.s.s) lui donna pour épouses ses deux filles Roqayya et Oum Kalthoum?

Al-Alaoui a dit : Les preuves de sa mécréance sont nombreuse. Il suffit comme preuve pour cela le fait que les musulmans (et parmi eux plusieurs compagnons du Prophète (a.s.s)) se soient ligués contre lui et l'aient tué. Et vous avez rapporté dans vos livres que le Prophète (a.s.s) avait dit:«Ma communauté ne tombera jamais en accord sur une erreur », alors est-ce possible que les musulmans (et parmi eux les compagnons du Prophète (a.s.s)) s’entendent sur le meurtre d'un croyant?
 
Par ailleurs, Aïcha comparait Othman aux juifs et ordonnait aux gens de le tuer en disant à haute voix:«Tuez Na‘thal (le nom d'un homme juif), il est un mécréant; tuez Na‘thal que Dieu le bannisse et l’anéantisse
 
En outre, Othman avait battu l’illustre Compagnon Abdallah ibn Mass‘oud, lui causant un traumatisme, à la suite duquel il est resté cloué au lit jusqu’à la mort. Tout comme il a éloigné Abou Dharr al-Ghiffari de Médine, l'un des meilleurs compagnons du Prophète, et à propos de qui celui-ci a dit :«Le ciel n’a jamais abrité et la terre n’a jamais porté une  personne plus sincère qu’Abou Dharr». Il l'a exilé, et l'a banni de Médine vers Damas une ou deux fois, et ensuite à Rabdha (une région aride située entre la Mecque et Médine) jusqu'à ce qu’il y meurt de faim et de soif. Et pendant ce temps, Othman disposait librement du Trésor public des musulmans; il partageait l’argent entre ses proches parmi les Omeyyades et bani Marwan.

Le roi a dit au vizir: Les propos d’al-Alaoui sont-ils est véridiques?

Le vizir a répondu: Les historiens en ont fait état !

Le roi a dit: Comment les musulmans l’ont-il alors pris pour calife?

Le vizir a dit: Par la concertation.

Al-Alaoui a dit: Ne te presse pas, ô monsieur le vizir, de dire des choses inexactes!

Le roi a dit: Que veux-tu dire par là, cher al-Alaoui?

Al-Alaoui dit: Le vizir s’est trompé dans son propos, Othman n'est venu au pouvoir qu’à la faveur du testament laissé par Omar et le vote de seulement trois hypocrites, et qui sont: Talha, Sa‘d ibn abi Waqqas et Abderrahmane  ibn ‘Awf, alors est-ce que ces trois imposteurs représentent l'ensemble des musulmans?

Aussi, selon les chroniques, ces électeurs en question se sont démarqués de Othman lorsqu’ils ont vu sa tyrannie et sa calomnie à l’égard des compagnons du Messager d’Allah et  lorsqu'ils ont vu qu'il a choisi Ka‘b(un savant juif) comme conseiller dans la gestion des affaires des musulmans. Sans oublier, qu’il distribuait l’argent des musulmans au profit des bani Marwan. C’est pour ces raisons que les trois personnes ayant élu Othman commencèrent à inciter les gens à l’assassiner!

En s’adressant au vizir, le roi a dit: Est-il vrai ce qu’avance al-Alaoui?

Le vizir a dit : Oui, c’est ce qu'ont dit les historiens.

Le roi a dit: Comment alors as-tu déclaré qu’il est devenu calife par la voie de la choura?

Le vizir a dit: Je faisais allusion à la consultation de ces trois personnes.

Le roi a dit: Le choix de trois personnes rend-il valable la choura?

Le vizir a dit: Il se trouve que ces trois font partie des dix personnes à qui le Messager d'Allah (a.s.s) a promis le Paradis.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir