Jeu10192017

mise a jour :Dim, 08 Oct 2017 4pm

Back Vous êtes ici : Accueil Les Infaillibles Imam Hussein (AS) Article Sur l`Imam Le comportement coranique de l’imam Housayn que la paix de Dieu soit sur lui

Le comportement coranique de l’imam Housayn que la paix de Dieu soit sur lui

 

Le seigneur des martyres que la paix de Dieu soit sur lui révèle que l’islam des Banî Oumayyah est la destruction de l’islam. Après qu’il ait pris des  nouvelles du martyre de Mouslime et que les gens   aient donné serment d’allégeance à Ibni-Ziyad, Imam, il  ne s’est pas tenu à l’écart de la scène politique , mais il a refait un discours, et  a réécrit une lettre aux gens de Koufah pour qu’ils comprennent dans quel système ils sont.

Son Eminence était sûre que son martyre était devant lui et que les gens de Koufah, ne l’aiderait  mais il voulait réveiller les gens. Donc, jusqu’aux dernières minutes il leur écrivait des lettres pour les rendre conscients de l’islam des Banî Oumayyah et pour prévenir du danger les gens qui se déplaçaient vers Karbala pour acquérir le paradis selon l’ordre des représentants de l’islam des Banî Oumayyah  

Son Eminence imam Housayn que la paix de Dieu soit sur lui dans le discours sur le chemin a dit:

ألا ترون ان الحق لا یعمل به و إن الباطل لا یتناهی عنه لیرغب المؤمن فى لقاء ربّه حقّاً حقّاً فإنّى لا أری الموت إلاّ شهادة و الحیاة مع الظّالمین إلاّ برماً

« Ne voyez vous pas que la vérité n'est plus suivie et le mensonge ne s’interdit plus. […]Je vois la vie parmi les transgresseurs comme une agonie et une tristesse ». Si une personne ne s’agonie pas, n’utilise pas l’arme.

Housayn-ibni-Ali que la paix de Dieu soit sur lui dans sa dernière lettre officielle aux gens de Koufah a dit :
« J’ai entendu de mon grand-père L’envoyé de Dieu qui a dit : Celui qui voit un sultan injuste qui autorise ce que Dieu a interdit, qui transgresse le pacte qu'il a conclu devant Dieu, qui opprime les gens et commet des péchés contre eux, sans s'opposer à lui (le sultan), cela vaut que Dieu conduit à l’enfer à la fois celui qui accepte l’oppression et celui qui est le tyran dominateur».

C’est à dire que Dieu conduit l’opprimé qui accepte l’oppression vers l’enfer avec le tyran oppressif.

L’opprimé qui accepte l’oppression a deux péchés: l’un est d’accepter le péché d’orgueil en commettant le péché qui a condamné la société, et l’autre est d’admettre l’imamat de l’orgueil et son guide et ne pas se rebeller contre son califat en n’aidant pas  les imams de la vérité et la justice.

La lettre du maître des martyrs pour les gens de cet époque était destinée à leur faire comprendre que les Banî Oumayyah étaient les leaders de l’oppression, cela veut dire que si Yazida appelé par  lui-même le commandeur des croyants, son imamat est l’oppression et l’injustice, donc Ibni-Ziyad est le représentant de l’imam de l’injustice. Bien que son Eminence était sûr que l’ambassadeur allait  devenir un martyr et que  sa lettre n’atteindra pas les gens, il n’a pas hésité à envoyer la lettre parce qu’il savait que son ambassadeur allait transmettre aux gens le message de l’imam de son époque  avec son sang, et que les ennemis  prendraient aussi cette lettre et l’enregistrerait dans l’histoire; et voilà ce qui s’est passé.


francais.tebyan.net
Traduit par Leila Farzaneh

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir