Ven08232019

mise a jour :Lun, 11 Fév 2019 11am

Back Vous êtes ici : Accueil Les actes des mois Chawal al-Mukarram Le sermon d’Eid al-Fitr selon le Prince des croyants Ali Ibn Abi Talib (as)

Le sermon d’Eid al-Fitr selon le Prince des croyants Ali Ibn Abi Talib (as)


Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre, qui a établi les ténèbres et la lumière, mais ceux qui ne croient pas en leur Seigneur, lui donnent des égaux. Nous n’associons rien à Dieu et nous ne prenons pas de maître autre que Lui.
Louange à Dieu à qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est dans sur la terre, à Lui la Louange dans l’Au-delà, Il est le Sage, le Bien Informé, Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y remonte, Il est le Très-Miséricordieux, Celui qui pardonne. Ainsi est Dieu, il n’y a de Dieu que Lui et vers Lui a lieu le Retour.
Louange à Dieu qui retient le ciel pour l’empêcher de tomber sur la terre, sans Sa Permission, Dieu est en vérité Bon et Très-Miséricordieux envers les hommes. Notre Dieu, fais-nous Miséricorde par Ta Miséricorde et englobe-nous par Ton Pardon, car Tu es le Très-Elevé, le Très-Grand.
Louange à Dieu dont aucun lieu ne désespère de Sa Miséricorde, ni n’est privé de Ses Bienfaits, ni ne désespère de Son Esprit, ni ne s’abstient de L’adorer.
C’est par Sa Parole que les sept cieux se sont dressés, que la terre aplatie s’est stabilisée, que les sommets des montagnes se sont fixés, que les vents, pleins de semence, ont circulé, que les nuages ont cheminé dans l’atmosphère du ciel, que les mers se sont dressées dans leurs limites, et Il est Dieu pour eux et Impérieux.
Ceux qui se sont affermis s’humilient devant Lui, ceux qui se sont enorgueillis s’amenuisent devant Lui, les mondes s’assujettissent à Lui de leur propre volonté ou par force.
Nous Le louons comme Il se loue Lui-même et comme Il en est Digne, nous Lui demandons Son Aide, nous Lui demandons Son Pardon, nous Lui demandons Sa Guidance, et nous attestons qu’il n’y a de Dieu que Lui, uniquement Lui, point d’associé à Lui, qu’Il sait ce que cachent les âmes et ce que couvrent les mers.
Aucune ténèbre ne se voile à Lui et aucune [chose] absente ne Lui échappe, nulle feuille ne tombe d’un arbre, ni un grain dans les ténèbres sans qu’Il ne le sache, il n’y a de Dieu que Lui, ni rien de vert ou desséché qui ne soit [mentionné] dans un livre évident, et Il sait ce que font ceux qui agissent et par quelle voie ils passent et jusqu’à quel retournement, ils se retournent.
Nous demandons à Dieu Sa Guidance et nous attestons que Mohammed est Son Serviteur, Son Prophète, Son Messager pour Ses créatures Son Fidèle pour Sa Révélation, qu’il a transmis les Messages de son Seigneur, qu’il a combattu en Dieu ceux qui se sont détournés de Lui et qui Lui ont donné un associé, qu’il a adoré Dieu jusqu’à ce que la certitude l’ait atteint, que Dieu prie sur lui et sur sa famille et salue.

Je vous recommande la piété/crainte de Dieu que le Bienfait ne quitte pas, chez qui la Miséricorde ne s’épuise pas, dont les serviteurs ne peuvent se dispenser, dont les Bienfaits ne sont pas compensés par les actes, qui a poussé à la piété, a [exhorté] à ne pas s’attacher à ce monde, qui a mis en garde contre les péchés, qui S’est Enorgueilli de la Permanence et a assujetti Ses créatures par la mort et l’anéantissement.
Le sermon d’Eid al-Fitr selon le Prince des croyants Ali Ibn Abi Talib (Psl)

 

 


Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre, qui a établi les ténèbres et la lumière, mais ceux qui ne croient pas en leur Seigneur, lui donnent des égaux. Nous n’associons rien à Dieu et nous ne prenons pas de maître autre que Lui.
Louange à Dieu à qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est dans sur la terre, à Lui la Louange dans l’Au-delà, Il est le Sage, le Bien Informé, Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y remonte, Il est le Très-Miséricordieux, Celui qui pardonne. Ainsi est Dieu, il n’y a de Dieu que Lui et vers Lui a lieu le Retour.
Louange à Dieu qui retient le ciel pour l’empêcher de tomber sur la terre, sans Sa Permission, Dieu est en vérité Bon et Très-Miséricordieux envers les hommes. Notre Dieu, fais-nous Miséricorde par Ta Miséricorde et englobe-nous par Ton Pardon, car Tu es le Très-Elevé, le Très-Grand.
Louange à Dieu dont aucun lieu ne désespère de Sa Miséricorde, ni n’est privé de Ses Bienfaits, ni ne désespère de Son Esprit, ni ne s’abstient de L’adorer.
C’est par Sa Parole que les sept cieux se sont dressés, que la terre aplatie s’est stabilisée, que les sommets des montagnes se sont fixés, que les vents, pleins de semence, ont circulé, que les nuages ont cheminé dans l’atmosphère du ciel, que les mers se sont dressées dans leurs limites, et Il est Dieu pour eux et Impérieux.
Ceux qui se sont affermis s’humilient devant Lui, ceux qui se sont enorgueillis s’amenuisent devant Lui, les mondes s’assujettissent à Lui de leur propre volonté ou par force.
Nous Le louons comme Il se loue Lui-même et comme Il en est Digne, nous Lui demandons Son Aide, nous Lui demandons Son Pardon, nous Lui demandons Sa Guidance, et nous attestons qu’il n’y a de Dieu que Lui, uniquement Lui, point d’associé à Lui, qu’Il sait ce que cachent les âmes et ce que couvrent les mers.
Aucune ténèbre ne se voile à Lui et aucune [chose] absente ne Lui échappe, nulle feuille ne tombe d’un arbre, ni un grain dans les ténèbres sans qu’Il ne le sache, il n’y a de Dieu que Lui, ni rien de vert ou desséché qui ne soit [mentionné] dans un livre évident, et Il sait ce que font ceux qui agissent et par quelle voie ils passent et jusqu’à quel retournement, ils se retournent.
Nous demandons à Dieu Sa Guidance et nous attestons que Mohammed est Son Serviteur, Son Prophète, Son Messager pour Ses créatures Son Fidèle pour Sa Révélation, qu’il a transmis les Messages de son Seigneur, qu’il a combattu en Dieu ceux qui se sont détournés de Lui et qui Lui ont donné un associé, qu’il a adoré Dieu jusqu’à ce que la certitude l’ait atteint, que Dieu prie sur lui et sur sa famille et salue.
Je vous recommande la piété/crainte de Dieu que le Bienfait ne quitte pas, chez qui la Miséricorde ne s’épuise pas, dont les serviteurs ne peuvent se dispenser, dont les Bienfaits ne sont pas compensés par les actes, qui a poussé à la piété, a [exhorté] à ne pas s’attacher à ce monde, qui a mis en garde contre les péchés, qui S’est Enorgueilli de la Permanence et a assujetti Ses créatures par la mort et l’anéantissement.
La mort est le but des créatures, la voie des mondes, elle est attachée au toupet de ceux qui restent et les fuyards ne peuvent pas fuir d’elle. Quand elle est arrivée,
elle capture les gens qui ont suivi les passions, détruit tout plaisir, fait disparaître

 

hajij.com/fr/

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir