Jeu12022021

mise a jour :Lun, 05 Juil 2021 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Les Infaillibles Ali ibn Moussa (AS) Le Martyre de l`Imam Le Martyre de l`Imam Ali Reza (as)

Le Martyre de l`Imam Ali Reza (as)

Le Martyre de l`Imam Ali Reza (p)

Biographie

Nom : Ali (as)
Son titre : Al-Ridâ (consentement, assentiment), Sabir, Fazil, Razi…
Son Kouniyat : Abû Al-Hassan, Abu Ali
Père : Imam Moussa Kazim (as)
Mère : Oumoul Banin Najma Khatoun (as)
Date et lieu de naissance : 11 Zilkaad 148 de l’hégire à Madina
Date et lieu de Décès : 29 safar 203 de lhégire à Mashad (Iran)

La Période de son Imamat coïncida avec le califat de :

• Harun Rachid
• Ma'mûn

Ses connaissances, sa gentillesse, sa générosité, ses dispositions à la bonté et sa piété sont universellement connues et n'ont pas besoin d'être relatées ici.

Le Calife Mamoun voulut désigner l'Imam comme héritier présomptif. L'Imam (as) déclina son offre, car il prévoyait la ruse du Calife. Toutefois Mamoun le força à accepter le titre de successeur. Mais l'Imam (as) n'accepta cette offre forcée qu'à condition de ne prendre aucune part à l'administration du gouvernement.

La large connaissance de l'Imam (as) en matière de religions et écoles juridiques diverses se révéla au cours de différents débats organisés par Mamoun. Même des voyageurs retournant à leurs pays respectifs auraient relaté les larges connaissances de l'Imam (as)

L’Imâm Reza (as) rencontrait des Chrétiens, des Juifs, des Sabéens et des athées pour dialoguer avec eux, pour leur parler de l’Islam et pour discuter avec eux de leurs religions et de leurs idées. Selon les témoignages des contemporains qui étaient au courant de ces discussions, les adeptes de ces religions se trouvaient devant lui à court de réponse. Ils se taisaient comme le fait celui qui ne possède pas de preuve pour défendre son avis.

Ma'mûn réalisa rapidement qu'il avait commis une erreur, car il y eut une propagation rapide du shi'isme un attachement croissant du peuple à l'Imam (as) et une audience étonnante de l'Imam (as) auprès du peuple et même de l'armée et des agents gouvernementaux.

Ma'mûn chercha un remède à ses difficultés et fit empoisonner l'Imam (as). Après sa mort, l'Imam fut enterré dans la ville de Tûs en Iran, qui se nomme actuellement Mashad. Ma'mûn fit preuve d'un grand intérêt pour la traduction des œuvres intellectuelles et scientifiques en arabe.

Il organisa des réunions dans lesquelles les savants des différentes religions et sectes se réunissaient et menaient des débats scientifiques et académiques. Le huitième Imam (as) participa également à ces assemblées et se mêla aux discussions avec les savants d'autres religions.

Commentaires  

#1 afrique revesaoute 18-01-2014 00:39
bien

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires