Ven09192014

mise a jour :Ven, 17 Jan 2014 9pm

L'isolement Et Le Repli Sur Soi

L'isolement et le repli sur soi


Les raisons de l'isolement de l'homme et de son repli sur soi, évitant le rapport aux autres, résident en fait dans l'apparition d'un sentiment de culpabilisation'd'autrui qui cause chez l'individu un arrêt du développement sentimental et social. Ainsi, ce sentiment transforme les espoirs de vie communautaire en un affreux cauchemar qui est accompagné d'un sentiment d'impuissance.

A ce propos, le calife Ali (que le salut soit sur lui) disait:
"Celui qui n'a que suspiscion, craindra la présence de tout le monde".29

Schnachter écrivait:

 

"Chacun aime à fréquenter tout le monde et chacun espère être, dans la société, aimé, heureux et respecté par ses semblables, mais lorsque ce désir est inassouvi l'esprit s'imagine que fuire la compagnie des hommes est plus facile que de vivre avec eux. En fait, la vérité est toute autre, car si la fuite était la solution au mal, il n'en demeure pas moins que notre désir de fréquentation de nos semblables restera inassouvi. On voit que le problème n'est pas résolu. "Il existe des stades et des niveaux d'isolement et de repli sur soi qui peuvent aller jusqu'au point où l'homme abandonne ses amis, sa famille et le monde entier et qu'il s'isole, malheureux et triste. Heureusement que la plupart des gens asociaux n'atteignent ce stade dangereux de suspiscion, de scepticisme et d'isolement.

"Nous avons connu un ingénieur qui avait suivi des études très poussées, professeur accompli, mais qui se comportait avec les employés sous ses ordres à l'usine avec sécheresse et brutalité. Il déjeunait tout seul et ne discutait et fréquentait personne. Il ne souriait ni plaisantait et ne permettait à personne de le critiquer. Nous savions tous qu'il souffrait au fond de lui-même de son état et qu'il espérait pouvoir discuter avec les autres, participer à leurs plaisanteries et les traiter en amis ou, mieux encore, en frères!.
"Lorsque le psychologue le reçut et analysa son état et sa situation, il sut que cet homme doutait-inconsciemment-de l'obéissance de ses ouvriers et s'imaginait qu'ils le croyaient indigne d'être leur chef et donc il devait les traiter avec dureté et brutalité".30

Commentaires  

 
+1 #1 asceptisation.barti 27-07-2012 07:13
je dirais que la parole du calife ali est plus correcte que les exemples qui suivent ensuite, il s'agit de considérer qu'on peut vivre en ermite malgré tout, moi par exemple, je n'ai connu des soucis qu'avec autrui car mes idées sont miennes, et en vivant seul, je me suis éclaté ! tout dépend les raisons qui nous poussent à la solitude et la passion qui nous pousse à imaginer...
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir