Dim06132021

mise a jour :Lun, 19 Oct 2020 1pm

Back Vous êtes ici : Accueil Articles Le Hadj Les Pratiques du Hajj Oumra-E-Tamatto

Oumra-E-Tamatto

VII - OUMRA-E-TAMATTO

 

 
A -  L'EHRAM

 

            Pour les hommes, l'Ehràm doit être composé de deux morceaux de linge blanc non cousu. Un morceau doit être enroulé en dessous (pour couvrir les parties du ventre aux genoux) et l'autre doit être porté au-dessus de manière à couvrir les épaules.

 

            Pour les femmes, l'Ehràm doit être du linge blanc cousu (l'habit habituel de couleur strictement blanche) ne comportant pas de matière métallique (bouton, agraffes, fermeture...) et n'étant pas en tissus de soie. Le tissu en coton est le plus recommandé.

            Avant de mettre l'Ehràm, un certain nombre d'actions sont très recommandées :

- laisser pousser la barbe et tailler la moustache.

 

- se raser les poils des aisselles et du pubis.

- se couper les ongles.

- faire niyat, puis un ghoussl sounnat pour l'Ehràm Niyat : ("je fais ghoussl pour mettre l'Ehràm pour aller à Makkà et pour entrer dans le masjidoul haram afin d'y faire le tawàf wadjib kourbatan ilallàh.")

- faire 6 rakàts namaz (3x2 rakàts).

 

            Dans chaque namàz, réciter souré Al Hamdo + souré Koul ya al Kàfiroune au premier rakàt et souré Al Hamdo + souré Koul howallàho ahad au second rakàt.

 

            Puis réciter ce doua :

 

            Bismillàhir rahmànir rahim

            Alhamdo lillàhillazi razakni mà owari bihi awrati waowadi fihi farzi wa a'abodo fihi rabbi wa antahi fihi ilà mà amarni alhamdo lillàhillazi kassadtohou fa ballaghni wa aradtohou fa a'ànani wa kabilni wa lam yakta-abi wa wadjhahou aradto fa sallamni fahowa hassani wa kahfi wahirzi wa zahri wa malàzi wa ladjâï wa mandjàya wa zoukri wa ouddati fi chiddati wa rakhâï

 

>> Louange à Allah qui m’a vêtu et m’a permis d’accomplir mes obligations pour que je puisse l’adorer et faire ce qu’il m’a ordonné, Louange à allah vers qui je me suis dirigé et il m’a fait parvenir et accepté en me donnant la force, il est mon refuge, mon abri, mon appui et mon repaire dans mes malheurs et mes joies.

 

 

Ne pas oublier que théoriquement le niyat et la mise de l'Ehràm doivent être fait au Mikàt.

 

            Mais si le temps et l'infrastructure ne le permettent pas, on peut faire les prières (namàz d'Ehràm) et mettre l'Ehràm avant d'arriver au Mikàt sans encore faire le niyat.

 

            Une fois l'endroit de mikàt atteint, on desserre légèrement l'Ehràm puis on fait le niyat et on resserre l'Ehràm.

            Niyat : ("je mets l'Ehràm pour accomplir le oumrà-é-tamatto pour le hajoul islàm wadjib kourbatan ilallàh.")

 

            Par exemple, en allant de Madinà  vers Makkà, on peut faire le ghoussl d'Ehràm et  mettre l'Ehràm à Madinà sans faire le niyat. Puis on s'arrête à masjidé sajrà (environ 5 km de Madinà) où l'on accomplit les 6 rakàts namàz d'Ehràm (faute de temps, 2 rakàts suffisent) et enfin on desserre l'Ehràm, on fait le niyat et on resserre l'Ehràm.

 

            Puis sans attendre, réciter le talbiàh.

N.B. : les deux premières lignes du talbiàh sont obligatoires alors que les deux suivantes sont recommandées.

 

Talbiàh :


 

Labbeik allàhoummà labbeik )

labbeik là sharikalakà labbeik ) Wadjib

 

innal hamda wa ni'mata           )

laka wal moulk là charikalakà )  Moustahab

 


            Répéter autant de fois que possible le talbiàh pendant le port d'Ehràm à haute voix pour les hommes et à voix basse pour les femmes.

 

            Puis enfin lire ce doua :

 

            Bismillàhir rahmànir rahim

Labbeik allàhoummà labbeilk

labbeil là sharika laka labbeik

innal hamda wanni'mata laka wal moulk là sharika laka labbeik labbeik zalma-àridji labbeik

labbeil dàiyane ilà dàrrissalàm labbeik

labbeik gaffàrazzounoubi labbeik

labbeik zouldjàli wal ikràmi labbeik

labbeik toubdi wal ma-àdo alayka labbeik

labbeik tasstaghni wanfatkiro ilayka labbeik

labbeik margouban wa marhoumane ilayka labbeik

labbeik ilà halhakki labbeik

labbeik zann-a-amài wal fazlil hassanil djamili labbeik

labbeik kash-shàfal koroubal izami labbeik

labbeik abdoka wabno abdika labbeik

labbeik yà karimo labbeik.

 

            >> Je réponds à Ton Appel, o Mon Seigneur, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui n’a pas d’associé, Je réponds à Ton Appel

En réalité les Louanges, les Biens et le Royaume T’appartiennent sans associé, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui jouit des Grandeurs, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui guide vers le lieu de séjour où règne la paix, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui pardonne, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui jouit de Noblesse et de Générosité, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Dont la provenance et le retour est vers Toi, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui es riche, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Dont la Miséricorde est sollicitée, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui possède les Biens, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Toi Qui protège des grands malheurs, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, Je suis Ton serviteur et fils de Ton serviteur, Je réponds à Ton Appel

Je réponds à Ton Appel, ô Le Très Généreux, Je réponds à Ton Appel

 

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires