Dim06132021

mise a jour :Lun, 19 Oct 2020 1pm

Back Vous êtes ici : Accueil Articles Le Hadj Les Pratiques du Hajj Il Y A 12 Obligations Dans Le Tawàf

Il Y A 12 Obligations Dans Le Tawàf

Il y a 12 obligations dans le tawàf :


 
 
            1°) Il faut être en état de pureté (taharat) et faire le wouzou (ablution). Au besoin, faire le ghoussl car il est interdit d'entrer dans le masjidoul haram si le ghoussl est nécessaire.

 

            Le tawàf comprend 7 tours complets. Si le wouzou devient non valide (cassé ou non valable) avant d'avoir accompli 4 tours complets (par exemple au cours du 3ème tour), il faut refaire tout de suite le wouzou et recommencer dès le début.

 

            Par contre, si le wouzou se casse après avoir accompli 4 tours complets, alors il faut le refaire tout de suite et compléter les tours manquants.

 

            Si quelqu'un ne peut faire le ghoussl , il doit alors faire le Tayamoum et accomplir le tawàf, mais il doit en plus faire faire le tawàf par un remplaçant (nayab) de sa part. Pour une femme en période de menstruation (règles), elle ne doit pas faire le tawàf tant qu'elle n'est pas propre et pure (après ghousslé hayze). Elle doit se faire remplacer par un nayab.

 
 


            2°) Le linge porté doit être propre (pak ou non najiss), même une goutte de malpropreté (najàssate) n'est tolérée.

 

            3°) Les hommes non circonçis (khatnà) ne peuvent pas faire le tawàf.

 

            4°) Le linge doit être porté de telle manière que les parties intimes du corps restent couvertes.

 

            5°) Ne pas oublier de faire le niyat (intention) avant de commencer le tawàf.

 

            Niyat : "Je fais le tawàf de 7 complets pour le oumrà-é-tamatto (ou Hadjé tamatto) de Hadjoul Islàm wadjib kourbatan ilallàh".

 

            6°) Le début du premier tour doit être fait de telle manière que tout le corps passe bien devant Hajroul Ashwad. Pour ceci, commencer un peu avant la face (ligne de repère) de Hajroul Ashwad.

 

            Chaque tour se compte au passage devant Hajroul Ashwad qu'il faut "saluer" en levant les deux bras et en disant "Allàho Akbar".

Terminer le 7ème tour un peu après la ligne de repère pour être sûr d'être entièrement passé devant le Hajroul Ashwad.

            8°) Pendant le tawàf, la kaabà doit se trouver à tout moment à sa gauche.

            Le tawàf se fait donc dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, si bien que tout au long du tawàf l'épaule gauche doit être en permanence en direction de la kaabà.

            Si une partie du tawàf est fait de face ou de dos par rapport à la kaabà, il faut refaire la partie concerné car elle est non valable.

 

            9°) Le Hijré Ismaïl est compris dans le tawàf, c'est-à-dire qu'il faut le contourner pendant le tawàf. Si on passe entre la kaabà et le Hijré Ismaïl, le

tour du tawàf devient non valable.

 

            10°) Par contre, le tawàf se fait à l'intérieur de Makané Ibràhim. Si l'on contourne le Makané Ibràhimn le tawàf est non valable.

 

            11°) Pendant le tawàf, il n'est pas valable de marcher sur la bordure de la kaabà, ou de Hijré Ismaïl et même de les toucher.

La meilleure limite du tawàf est le secteur circulaire compris entre le Hijré Ismaïl et le Makàmé Ibràhim.

 

            12°) Comme précité, un tawàf comprend 7 tours complets autour de la kaabà, ni plus ni moins.

 

            Si on fait consciemment 6 tours au lieu de 7, il y a possibilité de compléter le tawàf en accomplissant le tour manquant à condition qu'un trop long moment ne se soit pas écoulé entre temps. Sinon il faut recommencer le tawàf.

 

            Si par erreur on fait 6 tours au lieu de 7, le tawàf reste valable. Par contre, si par erreur on fait 5 tours, ou moins, au lieu de 7, il faut recommencer le tawàf.

 

            Si consciemment on fait 8 tours au lieu de 7, le tawàf reste valable, mais cela est déconseillé et il est recommandé (non obligatoire) de recommencer.

 

            Si par erreur de comptage, le doute survient sur le tour en cours, s'il est le 6ème ou 7ème tour, alors il est obligatoire de terminer le tour puis derecommencer un nouveau tawàf.

 

            Recommandations pour le tawàf :

 

            Il faut faire le tawàf la tête non abritée et sans chaussures et réciter les douas ou adorations à Dieu (Zikré Ilahy) pendant le tawàf :

 

            Douà à dire au moment de faire le nyate de tawàf

 

            Bismillàhir Rahmànir Rahim

            Allàhoumma inni ourydou tawàfa baytikal   haràme  fa yassir-houli, wa

takabbal-hou minni sab’ata ashouàtine   tawàfal hajj  (ou oumrà selon le cas) lillàhi

ta’alà

 

            >> Seigneur, je compte faire la circumambulation de la Maison Sacrée, facilite moi

ce rite du grand pèlerinage (ou oumrà) et accepte le en sept tours ; que Ta gloire soit

exaltée.

 

            Puis faire le nyat (je fais un tawàf de 7 tour autour de la Kaabà pour Hajj (ou Oumrà) kourbatan ilallàh.

 

            Commencer le tawàf avant la ligne de Hajroul Ashwad (Pierre Noir), après l’avoir embrassé ou “l’avoir salué” en levant les deux bras et disant :

 

            Bismillàh, Allàhou Akbar, wa lillàhil hamd.

 

            >> Au nom de Dieu, Dieu est le plus grand, A Dieu les louanges.


 
Douà à dire pendant le premier tour du Tawàf

 

            Bismillàhir Rahmànir Rahim,

 

            Soubhanallàh  wal hamdou lillàh   wa là ilàha illallàh    wallàhou akbar, wa là hawla wa là kouwwata illà billàhi al ‘aliyyil al ‘az:iym, wassalàtou wassalàmou ‘alà rassoulillàh sallallàhou ‘alayhi wa àlihi wa sallame.

            Allàhoumma  imànane bika wa tasdikane likitàbika, wa wafà’ane bi ah-dika wat-tib’anne li sounnati nabiyyka, wa habibika   Mohammadann    sallallàhou ‘alayhi wa sallame

            Allàhoumma inni as’aloukal afwa wal ‘àfya, wal mou’afata-dà’imata fiddini wa

dounya   wal àkhirah,   wal   fawza  bil djannat,   wannadjàta minan-nàr,

 


            Quand on arrive à l’angle yéménite qui précède celui de Hajroul Ashwad (fissure

entrée mère d’màm Ali (as)), on récite :

 

            Rabbanà àtina fid-dounya hassanatann,   wa fil   àkhirati   hassanatann, wa

qinà az:hàbann nàr, wa adkhilnal djannata   ma’al abràr,   yà ‘azizou   yà ghaffàr,   yàrabbal ‘àlamine

 

            A chaque passage devant la Pierre Noire (Hajroul Ashwad) , on doit la saluer en levant les

deux bras et en disant :

 

            Bismillàh, Allàhou Akbar, wa lillàhil hamd,

 

            >> Au nom de Dieu Le Clément le Miséricordieux,

 

            >> Louange et gloire à Dieu, il n’y a point d’autre dieu que Dieu. Dieu est le plus

grand. Il n’y a point de force et de puissance que celles permises par Dieu, le plus Haut, leGlorieux et le Tout-Puissant.

            >> Seigneur, que ta bénédiction et tes salutations soient accordées à Ton messager.

            >> Seigneur, je crois en Toi, j’ai foi en Ton Livre, j’accomplis le serment que je t’ai prêté en suivant la tradition de Ton prophète Mohammad, Dieu le bénisse et lui accorde le

salut.

            >> Seigneur Dieu, Je sollicite de Toi pardon, santé et préservation de cette santé dans ce monde et dans l’autre ainsi que le bonheur d’accéder au Paradis et d’éviter l’Enfer.

            (==>> après l’angle Yémenite)

            >> Seigneur, accorde-nous des bienfaits en ce monde et des bienfaits dans la vie future. Préserve-nous du châtiment du feu. Fais-nous accéder au Paradis parmis les vertueux. Ô Tout-Puissant, Indulgent, Maître des mondes.

            (==>> devant la Pierre Noire)

            >> Au nom de Dieu, Dieu est le plus Grand, à Dieu la louange.

 

Douà pour le deuxième tour du Tawàf

 

            Allàhoumma inna hàz:àl bayta baytouka, wal harama haramouka, wal amna

amnouka, wal abda abdouka,   wa anà abdouka,   wabnou abdika, wa hàz:à maqàmoul a’iz:ibika   minann-nàr.

            Allàhoumma   habbib ilaynal   imàne wa zayyin-hou   fi qouloubina,   wa karrih

ilaynal kouffra   wal foussouka wal ‘icyànn, wa dj’alna minar-ràshidine.

            Allàhoumma qini’az:àbaka  yawma tab’ass:ou ibàdaka, allàhoummar-zouqnil djannata   bighayri  hissàb

 

            >> Seigneur ! Cette maison est la tienne, ce sanctuaire est le tien, la sécurité est ta sécurité, les êtres sont tes serviteur., Et je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur. Ce lieu est le refuge de ceux qui cherchent ta protection contre l’Enfer.

            >> Seigneur Dieu ! Fais-moi aimer la foi, magnifie la dans notre coeur, fais-nous haïr l’impureté, la débauche et la désobéissance et fais que nous soyons parmi tes serviteur bienéclairés.

            >> Seigneur!, Epargne-moi Ton châtiment le jour où Tu ressusciteras tes serviteurs.

            >> Seigneur ! Fais que je puisse gagner le Paradis sans jugement.

 

Douà pour le troisième tour du Tawàf

 

            Allàhoumma inni a’ouz:oubika minna-shakki wash-shirki wash shiqàki wann nifàqi wa soû’il akhlàq, wa soûil manz:ari, wal mounqalabi fil màli wal ahli wal walad.

            Allàhoumma inni ass’alouka ridàka    wal djanna, wa a’ouz:oubika mine sakhatika wann-nàr.

            Allàhoumma inni a’ouzoubika mine fitnatilqabra, wa a’ouzoubika mine fitnatil mahià wal mamàte.

 


            >> Seigneur, Je cherche auprès de Toi un refuge contre la suspicion, le polythéisme, la discorde, l’hypocrisie, l’immortalité et les calamités pouvant menacer mes biens, ma femme et mes enfants.

            >> Seigneur, J’implore ta grâce et Ta demande le Paradis. Garde moi de ta colère et

de l’enfer.

            >> Seigneur, Je cherche auprès de Toi un refuge contre l’épreuve de la tombe, la

tentation et le désarroi durant la vie et après  la mort.

 

Douà pour le quatrième tour de Tawàf

 

            Allàhoummadj’al-hou hadjjann mabroura, wa say’ann mashkoura, wa z:annbann maghfoura, wa ‘amalann sàlihann maqboula.

            Yà ‘alima mà fissoudour akhridjni mina z:ouloumàti ilànn-nour.

            Allàhoumma inni ass’alouka moudjibàti rahmatik, wa ‘azà’ima maghfiratik, wassalàmata mine koulli is:mine, wal ghanimata koulli birre,   wal fawza bil djannati, wann-nadjàta minann-nàr.

            Rabbi qanni’ni bimà razaqtani, wa bàrik li fimà a’ataytani.

 

            >> Seigneur, Fais que mon pélerinage soit agrée, mon effort recompensé, mes péchés pardonnés, et mes bonnes actions approuvées.

            >> Seigneur, Toi qui connais tout ce que nous dissimulons dans nos coeurs, fais nous passer des ténébres à la lumière.

            >> Seigneur, Guide-moi afin d’acceder à ta miséricorde et de m’assurer de ta vaste clémence. Sauve-moi de tout péché. Donne-moi une part de ce que tu dispenses. Fais-moi

mériter le Paradis et préserve moi de l’enfer.

            >> Seigneur, Fais que je me contente de ce que tu m’as donné et bénis-le.

 

Douà pour le cinquième tour du Tawàf

 

            Allàhoumma az:illani tahta z:illi’arshik, yawma là z:illa illà z:illouk, walà bàqi illà wadj-houk, wassqini mine hawdi nabiyika Mohammad, sallallàhou ‘alayhi wa sallam, sharbatann hàni’atann mari’atann là maz:ma’ou ba’dahà abadà.

            Allàhoumma inni ass’alouka mine khayri mà sa’alaka minhou nabiyiouka sayyidouna Mohammad sallallàhou ‘alayhi wa sallam, wa ‘aouz:ou bika mine sharri mà-sta ‘az:àka minhou nabiyiouka sayyidouna Mohammad sallallàhou ‘alayhi wa sallam, allàhoumma inni ass’aloukal djannata wa na’imaha wa mà youkarribouni ilayhà mine qawline aw fi’line aw’amal.

 


            >> Ô Dieu, Abrite-moi à l’ombre de Ton trône, le Jour où il n’y aura plus que Ton ombre, et où il n'y aura plus que Toi. Etanche ma soif par une saine gorgée du bassin de Ton prophète notre Maître Mohammad (as), une gorgée après laquelle nous n'aurons plus de soif.

            >> Seigneur Dieu, Je Ta demande le meilleur de ce que Ton Prophète t'a demandé, je cherche refuge auprès de Toi, contre le pire des maux, contre lequel notre Maître Mohammad (as) a cherché refuge auprès de Toi.

 

            >> Seigneur Dieu, Je Ta supplie de m'accorder le Paradis et sa béatitude. Inspire-

moi toutes les paroles et les actions et tous les actes pouvant m'y rapprocher.

 

Douà pour le sixième tour de Tawàf

 

            Allàhoumma inna laka 'alayya houqouqane kas:iratane fimà bayni wa baynaka wa houqouqane kas:iratane fimà bayni wa bayéna khalqika.

            Allàhoumma mà kàna laka minnha faghfirhou li, wamà kàna li khalqika fa tahammalhou 'anni wa-aghnini bi halàlika 'ane haràmika, wa bità'atika 'ann mà siyatika wabi faz:lika 'ammane siwàka, yà wàssi 'al maghfirah, allàhoumma inna baytaka 'az:yme, wa wadjhouka karyme, wa annta yà allàhou halimoune karimoune az:yme, touhibboul 'afwa fa'fou'anni.

 


            >> Seigneur Dieu, Tu as sur moi beaucoup de droits, concernant mes obligations envers Toi, et bien d'autres relatifs à mes obligations envers tes créatures.

 

            >> Seigneur Dieu, Dispense-moi de mes dettes envers Toi et supporte à ma place mes obligations envers les créatures.

 

            >> Seigneur Dieu, Donne-moi ce qui est licite et préserve-moi ainsi de ce qui est illicite, enrichis-moi d'obéissance envers Toi et éloigne-moi de toute désobéissance. Enrichis-moi de Ta grâce afin que je ne puisse avoir besoin que de Toi. Toi dont le pardon englobe tout. Seigneur, Que Ta Maison est immense et que Tu es Généreux ! Seigneur, Tu

es Magnanime, plein de bonté et de gloire et Tu aimes pardonner, accorde-moi donc le pardon.

 

Douà pour le septième tour de Tawàf

 

            Allàhoumma inni ass'aloka imànane kàmilane, wa yaqînane sàdiqa, wa rizqane wàssîa, wa qalbane khàchîa, wa lîssànane z:àkira, wa halàlane tayyiba, wa tawbatane nassoûha, wa tawbatane qablal mawta, wa ràhatane inndal mawta, wa maghfiratane wa rahmatane ba'dal mawta, wal 'afwa inndal hîssàb, wal fawza bil djannat, wan nadjàta minan-nàr, bi rahmatika yà 'azizo, yà ghaffàr. Rabbi zidni 'ilmàne, wa alhiqnî bi-ssàlihîne.

 

            >> Seigneur Dieu, Que ma foi en Toi soit complète, que ma conviction soit sans

faille et que mon coeur soit plein de soumission envers Toi. Que ma langue puisse toujours Te glorifier et que mon répentir soit définitif. Seigneur, Je te demande un répentir avant la

mort, une paix sereine au moment de rendre l'âme, la grâce et la miséricorde après la mort,

le pardon le jour du jugement dernier, la précieuse obtention du Paradis et la préservation de l'Enfer, ô Tout-Puissant, ô l'Indulgent par excellence, Elargis l'horizon de mes connaissance, et associe-moi aux vertueux.

 

            Ci-dessous d'autres dou'à qu'on peut également dire pendant les tawàf

 

Bismillàhir rahmànir rahim

            Allàhoumma inni as'aloka bismikallazi youmchà bihi alà zolalilmà-i kamà youmchà bihi alà djodadil arzi wa as'aloka bismikallazi tahtaz zolahou akdàmo malàikatik wa as'aloka bismikallazi da'àk bihi moussa mine djànebittouri fasstadjabta lahou wa alkayta ilayihi mohabattam minka wa as'aloka bismikallazi gafarta bihi mohammadane sallallàho 'alayihi wa àlihi mà takaddam mine zambihi wamà tahakkar wa atammat 'alayihi niamtak ann taf'al bi kazà wa kazà.

 


            >> O Seigneur je Te demande par Ton nom qui permet de naviguer sur l’eau et marcher sur la terre et par Ton nom sous l’ombre duquel se trouvent Tes anges, et je Te demande par Ton nom par lequel Moîse T’a invoqué du Kohétour et Tu répondis à son appel, et par lequel Tu l’ as pardonné par la grâce de Mohamad (saw) et sur qui Tu as achevé Ta bienfaisance, je Te demande par ce nom de faire ceci… cela…..

 

 

            A chaque passage devant la porte de la kaabà :

 

            Bismillàhir rahmànir rahim

            Sailoka fakiroka miskinoka bibàbika fatassasak 'alayihi bil djanna allàhoummal bayito bayitoka, wal haramo haramoka, wal abdo abdoka wa hàzà makamoul âizi bika al mousstadjiri bika minannari fa'a'atikni wa wàlidayia wa ahli wa wouldi wa ikhwaniyial mo'minine minannari ya djawàdo yà karim.

 

            >> Ton solliciteur et Ton démuni se trouvent devant Ta porte, accorde-lui Ton paradis, O Seigneur cette maison est la Tienne, l’enceinte est à Toi et je suis Ton serviteur, c’est un lieu où est demandé Ta protection contre le feu de l’enfer, affranchi moi ainsi que mes parents, ma famille, mes enfants, et mes frères croyants de l’enfer, O le Généreux et Bienfaiteur.

 

 

            Bismillàhir rahmànir rahim

            Yà zalmanni wattawli, yà zaldjoudi wal karmi inna amali zaïfoune fazàïfholi watakabbalho minni innaka antassamioul alim.

 

            >> O Celui qui jouit de Bienfaisance et de Grandeur, de Générosité et de Bienfaisance, mes actions sont infimes, décuples et accepte les, Tu es celui qui entend et qui connaît

 

            Bismillàhir rahmànir rahim

            Rabbana àtinà fiddounya hassanatane wa fil akhiràti hassanatane wakinà azàbannar.

 


            >> O notre Seigneur, accorde-moi-le bien dans ce monde et dans l’autre monde et protège-moi du châtiment de l’enfer.

 

            Bismillàhir rahmànir rahim

            Allàhoumma kaniani bimà razakni wabàrikli fimâ àtaytani.

 

            >> O seigneur donne-moi la satisfaction et Ta bénédiction dans mes biens.

 

            Dou'à à réciter au pied du mur de la kàabà

 

            Bismillàhir Rahmànir Rahim

            Allàhoumma yà rabbal a'tika, a’tiq rikàbanà warikàba àbâ-ina wa oummahâtina wa ikhwànina, wa awlâdina minannâr, yà zaldjoudi wal kakarami, wal faz:li, wal manna, wal 'atâ-il ihssàne

            Allàhoumma ahssine 'àkibitana fil 'oumouri koullihà wa adjirna min khizyid dounyà wal 'az:àbil àkhirah.

 


            >> Seigneur Dieu, Maître du temple antique, préserve-nous, préserve nos pères, nos mères, nos frères et nos enfants de l’enfer. Toi, dont la charité, la générosité, la grâce, la prodigalité, la bienfaisance et la bienveillance sont sans limites.

 

            >> Seigneur, Fais que tout se passe bien pour nous et protège-nous de l’humiliation dans la vie et du châtiment de l’au-delà.

 

 

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires