Ven05142021

mise a jour :Lun, 19 Oct 2020 1pm

Back Vous êtes ici : Accueil Articles Le Hadj Les Pratiques du Hajj Hadje Tamatto

Hadje Tamatto

VIII - HADJE TAMATTO

 


 
 
A - EHRAM

 

 

            Pour accomplir le Hadjé tamatto, il est obligatoire de mettre à nouveau l'Ehràm (après avoir fait un ghoussl).

 

 

            Le meilleur mikàt pour l'ehràm de Hadjé tamatto est soit le Makàmé Ibrahim, ou soit le Hijré Ismaïl, ou encore le Masjidoul haràm (enceinte

de la mosquée).

 

 

     

      Mais on peut aussi mettre l'Ehràm à n'importe quel endroit de la ville de Makkà.

 

 

            Le meilleur moment pour mettre l'ehràm de Hadjé tamatto est le 08 Zilhadj après Namazé Zohar.

(Ne pas faire de tawàf après avoir mis l'ehràm).

 

 

            Ne pas oublier de faire le niyat : "je mets l'ehràm pour le Hadjé-tamatto Hadjoul Islàm Wadjib kourbatane ilallàh" et se souvenir que dès la

mise de l'ehràm, les 25 interdictions entrent en vigueur.

 

 

            Tout de suite, après avoir mis l'ehràm et fait le niyat, dire le talbiàh. puis prendre le départ pour Arafàt.

 

 

            Avant d'arriver à Arafàt, il est préférable d'aller à Minà, réciter des prières dans le masjidé Khif et se diriger vers Arafàt après le lever du

soleil.

 

 

B - WOUKOUF A ARAFAT

 

 

            Pendant le voyage vers Arafàt, répéter autant que possible le talbiàh.

 

            Il est obligatoire de rester à Arafàt (woukouf) la journée du 09 Zilhadj pendant laquelle on doit réciter des prières, et des douas.

 

            Il est formellement déconseillé de rester endormi toute l'après-midi du 09 zilhadj (de zohar à magrib) à Arafàt, car le Hadj peut devenir non

valable (batil).

 

            Il est obligatoire de faire le niyat du Woukouf à Arafàt dès l'arrivée et au moment de la prière de Zohar : "je fais l'arrêt (woukouf) à Arafàt

jusqu'au magril pour le Hadjé tamatto Hadjoul Islàm wadjib kourbatane ilallàh".

 

            Ne pas s'éloigner de la région d'Arafàt avant Magrib.

Si quelqu'un arrive exprès (consciemment) après le moment de zohar, il est fautif bien que son Hadj reste valable.

Si quelqu'un s'éloigne d'Arafàt, par erreur, et y revient avant Magrib, il est préférable qu'il paie un Kaffàro (amende) qui est de sacrifier un chameau

à Makkà le jour du 10 Zilhadj. Et s'il n'a pas la possibilité financière, il doit jeûner (roza) pendant 18 jours successifs.

S'il ne revient plus à Arafàt avant magrib, le Kaffàro est obligatoire (wadjib).

 

            Pendant la journée à Arafàt, il est recommandé de faire un ghoussl (avant zohar).

 

 

            Si possible, rester en état de wouzou et faire un maximum de prières et de douas, humblement et faire le "amal" suivant 100 fois chacun:

 

 

"Alhamdo lillàhé" - "Soubhanallàh" - "Là ilàhà illallàh" - "Allàho Akbar" - Souré "innà anzalnàho" - Souré "Koul hawallàho" - "Là hawlà wa là kouwwatà ilà billàhil anzim" - "Salwàt".

 

Puis réciter ces 2 douas :

 

 

Bismillàhir rahmànir rahim

Allàhoumma inni abdoka falà tadj'alani mine akhyàbi wafdik warham massirî ilaykà minal fadj'djil amiki, allàhoumma rabbal mashàiri koullihà, foukka rakabati minannàri wa awssya alaya mine rizkikal halàli wadra anni shir fassakatil djinni wal inssi. Allàhoumma là tamkourbi wa là takda'ani walà tasstadridjani, allàhoumma inni ass'aloka bihawlika wadjoudika wa karmika wa mannika afzalika yà assmà'a'ssàméïne yà abssarannàzirine yà assrà'al hàssébine yà arhamarràhimine ann tossalléyi alà mohammadine wa àlé mohamad wa ann taf'albi kazà wa kazà.


 

            >> O Mon Seigneur je suis Ton serviteur, n’en fais pas de moi un perdant, sois miséricordieux envers mon parcours d’une terre éloignée, Seigneur de l’orient, affranchi moi de l’enfer, augmente mes biens licites, éloigne de moi le mal des djinnes et humains, O seigneur ne me trahis pas, ne m’entraîne pas vers Ta colère.O seigneur je te demande par Ton pouvoir, par Ta générosité, o Celui qui entend, Celui qui voit, Le plus rapide des comptables, le Miséricordieux, envoie Ta paix sur Mohammad et sur sa famille et fais ceci….cela……

 

 

Bismillàhir rahmànir rahim

Allàho akbar wa màchâ'allàho là kouwwata illà billàh ash'hado ann là-ilah illallàho wahdahou là sharikalah lahoulmoulko walahoul hamdo yohyi wa yomito wahowa hayioune làyamouto biyadihil khayr wahowa ‘alà koulli shayine kadir.

 


            >> Allah est grand, Celui qui fait tout à souhait, la force Lui appartient, je témoigne qu’Il est Unique et qu’Il n’a pas d’associé, digne des louanges, Maître du Royaume, Qui ressuscite et Qui donne la mort, l’Eternel, Qui possède tous les biens, et Qui a le pouvoir sur toute chose .

 

 

Demander hàjate et réciter 70 fois chacun  :

 

"As'aloka djannàh" - "Astagféroullàh rabbi wa'atoubou elayah"

 

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires