Mar09282021

mise a jour :Lun, 05 Juil 2021 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Le Saint Coran Réfléchir sur le Coran Un nouveau Monde

Un nouveau Monde

Un nouveau Monde



"Telle est la voie de ton Seigneur dans toute sa rectitude. Nous avons [effectivement] bien détaillé les signes (ou versets) à des gens qui se rappellent."
(Al-Anam, 126)

Ce qu'on attend du lecteur de ce livret, c'est de réfléchir de nouveau sur le plus important sujet de sa vie. Ce faisant, il doit ignorer certains préjugés et règles qu'il a considérés comme une vérité absolue jusqu'alors. Car une personne ne peut pas prendre la bonne décision et atteindre la juste conclusion sur n'importe quel sujet que ce soit, tant qu'elle s'approche d'une situation avec des préjugés. Elle verra une chose comme juste si elle veut la voir comme telle. Elle percevra une chose comme mauvaise, car elle a déjà décidé que ce serait ainsi.

Ce qui est le plus important, est que ces préjugés sont rarement formés individuellement. L'homme est condamné dès le premier jour de sa naissance à admettre un nombre infini de préjugés émis par le peuple. Ceux qui précisent ces jugements sont sa famille, son entourage et ses amis. Les médias notamment sont munis d'une grande puissance pour conditionner les attitudes des gens envers certains sujets. Les journaux et les chaînes de télévision ont le pouvoir d'imposer aux spectateurs le bien comme déplaisant, inacceptable et même nocif, et le mal comme bon et désirable.

La personne qui admet les préjugés imposés par le peuple sans rien dire perd une grande part de sa personnalité. Elle agit non pas selon sa propre raison, mais selon les suggestions des autres. Ainsi, la personne en question n'acceptera comme vraies que les valeurs qui lui ont été imposées comme vraies.

Si l'on considére que chaque peuple possède différentes valeurs morales, on verra que ça n'a aucun sens d'obéir aveuglement au peuple sans questionner ses jugements de valeur. Il est très naturel pour les cannibales de manger de la chair humaine, ou il est raisonnable dans une société fasciste (comme celle de l'Allemagne nationale-socialiste) d'obéir à un leader fou. Le nombre d'exemples peut être enlargi.

La faculté de penser d'une façon indépendante, loin des suggestions du peuple est une attitude convenable à une personne raisonnable. C'est pourquoi, cette personne est consciente du fait que ces valeurs imposées par la société peuvent être fausses et causer des problèmes si adoptées.


La religion est à la tête des sujets à propos desquels la société possède d'innombrables préjugés. Surtout les suggestions de certaines sections des médias ont créé des préjugés sur la religion, difficiles à dépasser.
En conséquence de quoi, la religion est devenue aujourd'hui une notion peu considérée par la plupart des gens qui essayent au contraire de s'en éloigner.

Les personnes en question n'adoptent pas en général une telle attitude consciemment. La religion est selon celles-ci, un sujet simple qui n'est pas à dans leurs intérêts. Au contraire ils pensent qu'elle va mettre des restrictions sur leurs libertés. Parmis les personnes de cet avis, certaines se présenteent comme musulmans, alors que la religion ne tient la plus grande place dans leurs vies.

En réalité, une telle personne n'a jamais vraiment réfléchi à la religion, ni à la manière de se comporter envers elle. Elle ne s'est jamais posée des questions comme "Quel est le but de ma vie, pourquoi est-ce que j'existe? Pourquoi cette notion de religion existe-t-elle?" D'après elle, la religion est une institution destinée aux gens âgés, qui présente certaines valeurs éthiques mais emmène en même temps plusieurs restrictions et prohibitions "ennuyeuses". Pourtant elle admet pratiquer les motifs religeux lors des fêtes et jours religieux, trouve certains aspects convenables tandis qu'elle juge les autres démodés .

Cependant elle ne nie pas ouvertement la religion. Quant à établir des relations avec des personnes religieuses, elle ne veut pas leur parler ni les contacter et évite même de se trouver dans les mêmes places. Car sous l'influence de la masse-média qui étiquettent ces personnes comme des religieux "fanatiques" ou "radicaux", elle les considère comme des gens affreux et obscurs.


Ce point de vue incorrect contre la religion provient des idées préconçues imposées par une part de la société sans réfléchir d'une façon objective. D'autre part, le raisonnement et la réflexion sur chaque aspect de la vie est un sujet très important puisque l'être humain possède la puissance de la raison qui le rend différent des animaux. L'importance de la réfléxion est accentuée par les versets du Coran qui est la référence fondamentale de L'Islam.

Dis : "A qui appartient la terre et ceux qui y sont ? si vous savez". Ils diront : "A Allah". Dis : "Ne vous souvenez-vous donc pas ? " (la sourate al-muminune/84-85)

En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation §. Y a-t-il quelqu'un pour
réfléchir ? (la sourate al-qamar/17)

Votre Seigneur est Allah qui créa les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi "Istawa" § sur le Trône, administrant toute chose. Il n'y a d'intercesseur qu'avec Sa permission. Tel est Allah votre Seigneur. Adorez-Le donc. Ne réfléchissez-vous pas ? (la sourate Yunus/3)

Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien ? Ne vous souvenez-vous pas ? (An-nahl/17)

Celui qui ne réfléchit pas indépendamment des idées préconcues de la société sur la religion, va commettre deux graves fautes. La première est de ne pas être conscient du réel but de la religion. A vrai dire c'est ne pas être conscient d'Allah, au résultat de rester éloigné de la religion.


La deuxième faute est de supposer que la religion met les gens dans une position embarrassante et qu'elle leur impose des tâches qui sont contre leur nature.
L'une des principales raisons qui sucitent le syndrome de " religion ennuyeuse" est un point de vue abjecte créé par quelques personnes qui dégradent la religion délibérement ou parignorance. Pourtant ces actes dégradants ne sont pas inclus dans la religion et sont en fait contre l'essence même de la religion.


Une fois que l'homme se débarrasse de cette première faute et commence à connaitre le Créateur avec Ses vrais attributs, il se débarrasse aussi des superstitions qui le tiennent éloigné de la religion. La pureté de la raison, facilitant une vision claire et objective et le besoin de chercher la vérité sont essentiels pour réparer le tort commis par les préjugés.

Enfin il sera capable de distinguer la vraie religion des autres fausses structures qui se proclament religion. Il réalisera alors que la religion est facile à vivre et qu'elle amène au véritable bonheur, bien-être et la liberté.
Ainsi, la société dans laquelle nous vivons a causé d'innombrables préjudices àla religion.

Cependant, pour se rapprocher de la religion, il faut se référer à la source originale comme le livre sacré et non pas aux dires des autres gens à ce propos. Dans le Coran, il est indiqué que l'obéissance à la plupart des gens ne dirigera pas nécessairement à la voie d'Allah.

Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (Al-Anam/116)

Quand l'homme s'arrête de "suivre le troupeau" et commence à réflechir avec son esprit, il voit personnellement la réalité soulignée dans le verset du Coran cité au-dessus. Il entre désormais dans un nouveau monde dont la majorité des gens ne sont pas conscients. Cette démarche va l'éloigner de la côte obscure, affreuse et misérable de son ancienne vie pour le rapprocherdes beautés éternelles et de la sagesse assurée par la religion.


Avant de commencer à lire le reste du livre, permettez-nous de vous rappeler que le mot "religion" se réfère seulement à l'Islam, comme "Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam." (Al-Imran/19)

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires