Mar09282021

mise a jour :Lun, 05 Juil 2021 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Le Saint Coran Réfléchir sur le Coran S'interroger

S'interroger

S'interroger



"Ô vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. Et ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Allah; [Allah] leur a fait alors oublier leur propres personnes; ceux-là sont les pervers. " (Al-Hasr/18-19)

Le Coran décrit les croyants par des versets mentionnés dans les pages précédentes. Ce sont les qualités des personnes qui ont gagné le consentement d'Allah et qui seront mises dans Son paradis. Mais alors, nous sommes-nous jamais demandés combien nous les ressemblons?

Voilà ce que nous indique le modèle du croyant décrit dans le Coran:
En présence d'Allah, il n'est pas suffisant d'affirmer "Alhamdulillah, je suis musulman" et de Lui rendre culte parfois. Les personnes qui agissent de cette manière dans le monde peuvent ne pas être digne du paradis. Le Coran indique la situation de "ceux qui rendent culte en hésitant" dans le verset ci-dessous:

"Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement §. S'il leur arrive un bien, ils s'en tranquillisent, et s'il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l'ici-bas et de l'au-delà. Telle est la perte évidente ! " (Al-Hajj/11)

Un autre verset explique les activités dignes qui ont de la valeur en présence d'Allah:


"La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu'amour qu'on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l'aide et pour délier les jougs, d'accomplir la Salat et d'acquitter la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu'ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux § ! " (Al-Baqarah/177)

Évidemment, ça n'a aucun sens de se tromper par des pensées comme:
"J'ai un très bon cœur, je ne fais mal à personne, alors je crois qu'Allah m'aime"... Mais Allah veut que les gens ne rendent culte qu'à Lui et non pas qu'ils soient "l'homme de bon cœur qui ne fait aucun mal à personne". D'ailleurs, un cœur loin de la foi ne peut jamais être bon. La jalousie, les passions du monde, l'infatuation, l'égoïsme, poursuivre ses propres intérêts et essayer de se faire plaire aux autres... Ce sont des saletés immorales qui ne peuvent être corrigées que par la foi.

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires