Sam09182021

mise a jour :Lun, 05 Juil 2021 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Les Infaillibles Imam Hussein (AS) Récit du Martyre l'Histoire de Karbalà en Images

l'Histoire de Karbalà en Images

Hazrat Mouslim Ibn Aqil, "Ambassadeur" d'Imam Houssen (as) à Kouffà, fait prisonnier par les hommes d'Oubaydallàh ibné Zyàd et sur le point de subir le Martyre le 8 Zilhajj 60 Hijri. Il fut jetté du haut d'une tour.

Image

La caravanne d'Imam Houssen (as) se dirige vers Kouffà suite à l'invitation de ses habitants.

Image

Le Cheval 'Imam Houssen (as) (Zouljanà) s'arrête dans un lieu nommé Karbalà. L'Imam (as) reconnait l'endroit, décide d'y camper et négocie l'achat du terrain avec la tribu de Bani Hassad.

Image

Encerclé par l'armée de Yazid (Mal'oune) qui réclame son allégeance, dirigée par Oubaydoullah, Imam Houssen (as) délivre un sermon pour accomplir son devoir d'information concernant sa personne et sa mission de protéger l'Islam comme promis à son grand père Le Saint Prophète Mouhammad (saw).

Image

A l'aube de Ashourà, le 10 Mouharram 61 Hijri, Hour, un général de l'armée de Yazid (m), réalise son erreur d'avoir à combattre le sauveur de l'Islam, il vient se répentir à Imam Houssen (as) avec son fils et son esclave qui se sacrifieront en Martyres pour la cause d'Imam Houssen (as).

Image

Imam Houssen (as) ramène dans le campement le corps meutri d'un Shahid (probablement celui de Djanàbé Kassim (as), fils d'Imam Hassan (as)).

Image

N'ayant plus une goutte d'eau depuis trois jours, Hazrat Abbas (as) obtient la permission d'aller chercher de l'eau au bord de l'Euphrate, notamment à la demande de Bibi Sakina (as) et des enfants. Il n'a pas la permission de se battre, mais seulement de se défendre.

Image

Hazrat Abbas (as) atteint l'Euphrate pour remplir sa gourde d'eau, mais ni lui ni son fidèle cheval n'ont pas le coeur à boire sachant que tout le groupe est à jeun depuis trois jours.

Image

Hazrat Ali Akbar (as), fils d'Imam Houssen (as), tombe en Martyr, une lance ennemie ayant percé son coeur.

Image

Le dernier fils d'Imam Houssen (as), un nourrisson de 6 mois, Hazrat Ali Asghar (as) n'a pas été épargné non plus par les ennemis. Ils l'ont assassiné sauvagement par une flèche à trois pointes.

Image

Imam Houssen (as) dit Adieu à sa famille. Il part pour subir le Martyr et le sacrifice sur l'autel de l'islam. Il honorera sa promesse de sauver l'Islam et celle d'Allah (swt) qui avait épargné Nabi Ismael (as) en échange du sacrifice de Houssen (as) - Coran : 37 :107-108-109.

Image

Imam Houssen délivre un combat digne de lui sur la plaine desertique de Karbala.

Image

Après un rappel d'Allah (swt), Imam Houssen (as) abandonne l'offensive et se replie sur la défensive. Il tombe du cheval avant l'assaut sauvage des ennemis.

Image

Zouljanà, le fidèle cheval d'Imam Houssen (as) revient vers la campement des Ahloul Beyt (as), sans son Maîte, tombé en Martyr à Karbala ; assassiné par l'armée de Yazid (mal'oune).

Image

En voyant Zouljanà sans Imam Houssen (as), La Famille du Saint Prophète (saw) pleure le sacrifice du Maître des Martyrs.

Image

Une autre expression de cette grande affliction de Ahloul Beyt.

Image

Le corps décapité et sans vie du Saint Imam Houssen (as), après l'horrible acte de Shimr ibné Ziljaussan.

Image

Scène de plillage et d'incendie des tentes de la Famille d'Imam Houssen (as). Acte de barbarerie poussé au niveau extrême.

Image

A la nuit tombée du jour de Ashourà - Shamé Ghariba (le soir des démunis)-, Imam Ali (as) vient en réconfort à Bibi Zaynab (as) qui doit tenir la garde du Kaféla.

Image

Les survivants du Kéféla d'Imam Houssen (as), comprenant Imam Zaynoul Abidîne (as) - gravement malade à Karbalà - ainsi que les femmes et les enfants sont fait prisonniers, maltraités et conduits avec sauvagerie et humiliation vers Koufà , puis Shàm (Damas) vers le palais de Yazid (m).

Image

Dans le palais des Bani Oumayyah, Yazid (mal'oune) fait subir l'humiliation à Imam Zaynoul Abidîne (as) et Bibi Zaynab (as), qui y délivrent chacun un sermon plein de vérité et de justice qui fera trembler Yazid (m) devant l'assemblée...

Image


Image


Image

La moralité de l'histoire est que grâce au refus d'Imam Houssen (as) à l'allégence (Ba'yat) à la déviation de Yazid (m), l'Islam fut sauvé d'une dénaturation certaine.

Aujourd'hui l'Islam et Imam Houssen (as) sont toujours vivant dans le coeur des hommes, alors que Yazid et les Bani Oumayyah (que la malédiction d'Allah soit sur eux) sont anéantis...

Image

Liens connexes :

Récit du Martyre de l'Imam Houssein

Commentaires  

-1 #9 RE: l'Histoire de Karbalà en Imagesmrvasram 25-11-2016 22:29
Pas pour son village mais pour islam tout cour
+1 #8 sens du motQuidam 06-10-2016 20:30
Salam Alaikoum

Je ne comprend pas le sens du mot Kaféla ou Kéféla dans ce contexte.
Pouvez-vous m'en donner l'explication, svp.
merci
+1 #7 RE: l'Histoire de Karbalà en Imagesali 04-11-2014 22:34
Salam houssein est toujours vivant est ces enfants le vengeron inchaallah
+7 #6 RE: l'Histoire de Karbalà en Imagestaddist khalid 03-11-2012 16:34
QUE ALLAH BENISSE LES PERSONNES QUI ONT CREER CE SITE ...AMEEN!!!
+8 #5 RE: l'Histoire de Karbalà en Imagesfatima 05-12-2011 23:32
nos salaires d'os votre pays et avec les condoléances de dieu hussein, martyr de la paix
+10 #4 RE: l'Histoire de Karbalà en ImagesqALLAH protege et benisse da 17-01-2011 18:06
Q'ALLAH benisse chaque seconde l'ISLAM
+8 #3 salam alecumamina 29-12-2010 18:03
QUE ALLAH BENISSE LES PERSONNES QUI ONT CREER CE SITE ...AMEEN!!!
+7 #2 RE: l'Histoire de Karbalà en ImagesFAROUK FATEMA 14-12-2010 21:07
tu as raison ,mais il ne sest pas sacrifier pour son village mais pour l'islame!YAA HOUSSEN faison tjr matam
+4 #1 RE: l'Histoire de Karbalà en Imageshoussen 28-12-2009 15:42
Rhoo lalalal mon Imam est mort alors on fait koi sans lui il me manque mais de toute facon il est toujour dans mon coeur quand je dort je reve de lui.
Imam houssen etait les plus fidele au monde je ladore il s'est sacrifier juste pour sauver son village.Mais une choses il ne faut pas s'incieter il est dans notre coeur

Vous n’avez pas le droit de laisser des commentaires